CLUB OMNISPORTS DE COULOUNIEIX - CHAMIERS : site officiel du club de foot de COULOUNIEIX CHAMIERS - footeo

Article Dordogne Libre / sud ouest

Les sportifs et dirigeants méritants récompensés                         Les U11 du Cocc Football ont reçu des trophées. Photo c. Roumagous

Les performances des sportifs colomnièrois et le dévouement des responsables des clubs ont été mis à l’honneur vendredi soir, salle Gérard-Philipe, à l’occasion de la cérémonie des trophées sportifs des saisons 2010–2011 et 2011–2012.

Devant une salle bien remplie, l’adjointe aux sports et à la vie associative, Frédérique Rivière, s’est prêtée au jeu de la Madame Loyale, en présence de Claude Gaillard, président du Comité départemental olympique et sportif, du maire Jean-Pierre Roussarie et de nombreux élus. Les intermèdes ont été assurés par des démonstrations d’aïkido et de judo.

Le palmarès Les dirigeants et bénévoles. Georget Pugnet (Aïkido Club Ura Nage), Michel Guillaud (Badminton Cocc), El Faïz Mussa Rachidi (ASPTT Basket), Patrick Bales, Pascal Furelaud, Pédro Nunes (Cocc Football), Marie-Laure Guillemette (Judo Budo-Club), Camille Géraud (Alliance Judo Dordogne), Francine Leparc, Serge Raimbault (Pétanque Club), Bambi Sylvain (Pétanque Copo), Jean-Pierre Gayet, Sébastien Grasset, Stéphanie Privat (Cocc Tennis). Les sportifs. Patrice Pinchault, Armand Séga, Nicky Syrianos Gouzy (Cocc Athlétisme), équipe benjamine de basket de l’ASPTT ; équipe U11 (Cocc Football), Florian Devaux, Gabriel Dos Santos, Elorah Fontana, Fabien Penchaud, Antoine Pitoun, Lucas Suberbielle, Jolan Vandroux (Judo Budo-Club), Morgane Landais, Lucie Lozano, Nicolas Manouvrier, Bastien Roudrie, Sarah Bonnet, Yuki Rateau, Célia Goumondie (Alliance Judo), Juliette Capot, Mehdy Coquene, Clément Jannaud, Coralie Lamouroux, Magomed Muvlaev, Elvin et Murad Qurbanov (benjamins, ASPTT Lutte), Maurice Sonzogni et Monique Viale (Pétanque-Club), Théo Chatin, Hugo Jacquement, Xavier Martinet (Cocc Tennis), Mathilde Mille (tennis de table ALC). Trophées spéciaux. Ils ont été remis à Bernard Mazeau pour son implication dans la vie cycliste de la commune et à l’équipe du Cocc Goes Green – Pierre Rousseau, Léa Belly, Andréa Fleury et Alex Vanhoutte, sans oublier leur adulte référente Marie-Aude Clément -, qui ont assisté aux Jeux olympiques de Londres en tant que « reporters développement durable ».                                                             Le Cocc Football a besoin d’un nouveau souffle    Du cô té des dirigeants comme au plan financier, les Vert du Cocc Football sont à deux doigts de virer au rouge. Photo archives C. R.

Le président du Club Omnisports de Coulounieix-Chamiers (Cocc) Football, Grégoire Baruque, évoque la situation actuelle de la structure dont la réunion plénière aura lieu samedi 1er avril au stade Pareau.

« Sud Ouest » Comment se porte le Cocc Football ?

Grégoire Baruque Un club ne peut vivre que par ses dirigeants, ses membres et ses joueurs, par ceux qui croient en lui. Le Cocc Football, ce sont 320 membres qui, chaque jour, week-end compris, donnent de leur temps bénévolement afin que les enfants, filles et garçons, jeunes gens, adultes, puissent pratiquer leur sport favori : le football. Malgré les difficultés actuelles du club – manque de dirigeants, charges matérielles trop importantes et déplacements coûteux -, chacun œuvre avec plaisir et passion.

De quel mal souffre le club ?

Il souffre surtout d’un gros besoin de nouveaux dirigeants. Il faut une relève, un nouveau souffle. Des gens pour s’investir un peu, beaucoup, pour pouvoir poursuivre tous les projets. Il y a les familles qui pensent que le sport est important dans la construction de leur enfant, d’autres qui croient que c’est une bonne garderie à 0,30 € de l’heure.

Il paraît que vous avez fait un mauvais rêve…

Oui. J’ai vu, sur l’emplacement du stade de Coulounieix, un beau lotissement avec de belles maisons ! Depuis, j’ai envie de dire : « Dites-moi que ce n’est qu’un rêve et que vous avez envie de continuer à faire briller les yeux de vos enfants… »

Si, au niveau des joueurs des équipes seniors, de nouveaux renforts sont annoncés pour 2017–2018, côté dirigeants, on compte énormément sur la réunion plénière du 1er avril. Et ce n’est pas un poisson ! Ou alors, il serait difficile à digérer.

100 jeunes derrière les Girondins  Les jeunes Colomniérois ont assisté au match de Ligue 1. Photo dr

Dans le cadre de ses animations, le Club Omnisports Coulounieix-Chamiers (Cocc) Football souhaitait que Noël soit inoubliable. Mercredi, une sortie leur était réservée au stade Matmut-Atlantique pour assister à la rencontre de Ligue 1, Girondins de Bordeaux contre l’OGC Nice. Cette sortie, après la participation du Cooc Football au marché de Noël, à la remise des albums de vignettes, des différents goûters organisés, était un moment important.

Le pôle animation du club pouvait obtenir de la part des Girondins de Bordeaux le nombre nécessaire de sésames pour assister à cet événement. L’occasion d’associer à cette fête du sport, les enfants de la commune, des Crouchaux. Avec le concours précieux du service animation, prêts de bus, de ses animateurs, le déplacement à Bordeaux pouvait avoir lieu. Ce sont 100 enfants du Cocc et des Crouchaux qui ont participé à cette soirée.

Sous la houlette de Philippe Gory, vice-président, responsable du pôle animation, les pensionnaires du club vert et blanc, les enfants du centre des Crouchaux, les dirigeants, les parents, et autres accompagnateurs sont partis en fin d’après-midi.

Une collation commune était proposée avant l’entrée au stade. Les jeunes, bien couverts, n’avaient qu’à ouvrir leurs yeux dans la grande enceinte. Les enfants ont eu des frissons mais n’ont hélas pas assisté à des buts. Plus de 150 personnes de Coulounieix supportaient les bleu marine. Ce soir-là, les « Allez Bordeaux ! » étaient de rigueur.

Même si le score final a été de 0–0, le match restera dans le cœur des petits.

Football : Coulounieix-Chamiers (24) champion d’Aquitaine
Football : Coulounieix-Chamiers (24) champion d’AquitaineLes Chamiérois ont arrosé leur succès, dimanche... Jacques Boujou

Le Cocc a logiquement dominé les Béarnais d’Oloron, dimanche à Prigonrieux. Les Chamiérois sont donc champions d’Aquitaine

Ils espéraient se sentir un peu chez eux, à Prigonrieux. Les Chamiérois étaient en effet les seuls représentants de la Dordogne lors de ces finales des championnats d’Aquitaine seniors organisées à Prigonrieux.

Pourtant, le climat était assez calme lors de cette partie, organisée en même temps que le dernier match de la triangulaire de Promotion Honneur et que l’ultime journée de DSR.

Prigonrieux jouait son maintien contre Boé-Bon-Encontre. Du coup, le public et l’attention se concentraient principalement autour du stade municipal, situé juste à côté, réservé toute la journée pour l’équipe locale.

Sur le terrain habituellement utilisé par les rugbymen prigontins, les deux formations de DHR étaient organisées autour d’un meneur de jeu. Oloron avec une défense à trois (3–4–1–2) et Coulounieix-Chamiers avec un milieu en losange (4–4–2).

  • Duranthon, un retour décisif

Les Chamiérois entraient mieux dans la partie. Dominateurs dans le cœur du jeu, rapides dans leurs transmissions, ils ouvraient la marque sur un corner tiré par Kevin Lebon, bien repris de la tête par Renaud Iborra (1–0, 25e).

Les Oloronais avaient du mal à s’approcher de la cage de Rémi Bost. Sur un corner, le capitaine Nicolas Sartolou, de la tête, ne parvenait pas à redresser suffisamment la trajectoire de la balle (42e). Après la pause, les Béarnais changeaient de schéma tactique, en passant à quatre défenseurs. Ils étaient plus incisifs alors que les Chamiérois semblaient se contenter de leur maigre avantage.

Seulement, une faute dans la surface sur Kevin Lembeye-Higué permettait à Pierre Boyer d’égaliser (1–1, 65e). Un but qui réveillait les Périgourdins. Ils reprenaient le contrôle des événements et se réinstallaient dans le camp oloronais. Sur un ballon en profondeur, Rémi Duranthon devançait la sortie de Thomas Laroche et le lobait (2–1, 74e).

"C’est toujours spécial de marquer un but en finale. En plus, je reviens de blessure. On a été solidaire. On s’est battu à vingt, vingt-cinq tout au long de la saison pour décrocher ce titre. C’est génial", souriait-il, la coupe entre les mains.

Car, malgré quelques tentatives en fin de partie, Oloron n’a pas réussi à inquiéter la défense chamiéroise. Le gardien béarnais montait pour le dernier coup franc de l’après-midi. Plusieurs Oloronais étaient à quelques centimètres de reprendre le long ballon. Mais Bost se jetait dessus et délivrait définitivement ses partenaires.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une démarche éducative de la part du Cocc FootballLes jeunes du Cocc saison 2015/2016. ©

Photo DR

D

ans le cadre d'une opération intitulée Partenaire du club, partenaire dans la vie, le club de football du Club Omnisports Coulounieix-Chamiers (Cocc) souhaitait donner une dimension au-delà du sport en intégrant les jeunes sportifs dans une démarche socio-éducative, d'ouverture à la localité, au Grand Périgueux et surtout faire découvrir les entreprises et les métiers qui y sont pratiqués.

Vivre le sport, c'est aller au-delà du terrain en permettant aux jeunes filles et garçons de se construire grâce à des échanges et des rencontres, des images et de réponses aux questions que ces derniers se posent quant à leur avenir. Qui mieux que les responsables d'entreprises, les salariés peuvent apporter ces informations ?

Sur le plan socio-éducatif, la démarche s'inscrit bien dans les objectifs du club sensibilisé à l'environnement immédiat et au quotidien de ses membres, de ses nombreux jeunes.

Le Cocc Football possède le label école de football et celui de l'école féminine, tous deux attribués par la Fédération française de football.

Construire le sportif, c'est surtout ne pas oublier qu'il vit de moments de formations durant sa scolarité, avec sa famille, son ou ses associations, durant les vacances.

« Si le sport peut tirer le jeune vers l'acquisition de clés qui lui permettront d'ouvrir les portes de son avenir, alors le sport aura gagné son pari de passerelle et de déclencheur », explique le club. Des rencontres avec les professionnels auront lieu aujourd'hui et demain et jeudi 29 et vendredi 30 octobre. De ces rencontres, un film sera réalisé et projeté à la salle Gérard-Philipe pour Noël.

Football ou autres disciplines, le sport peut véhiculer des valeurs de respect, de volonté, d'esprit d'équipe mais aussi des valeurs éducatives, de découvertes et d'apprentissage qui servent dans tous les moments de la vie.

Renseignements auprès de Grégoire Baruque, secrétaire général du Cocc.

 

 

 

.

.

.

.

 

 
Bergerac évite le piège

En tête au score durant quatre-vingts minutes, les Bergeracois ont néanmoins été mis en difficulté par de volontaires Chamiérois.

Les Chamiérois ont fait durer le suspense jusqu'au bout face aux pensionnaires de CFA 2.Les Chamiérois ont fait durer le suspense jusqu'au bout face aux pensionnaires de CFA 2. (photo a. loth) Partager







  Envoyer à un ami   Imprimer

Bergerac a joué hier après-midi. Au football la plupart du temps. Puis à se faire peur, par séquences, durant la seconde période. Pourtant, le BPFC s'était présenté dans une configuration assez classique, puisque six joueurs alignés d'entrée avaient débuté les trois premiers matchs de championnat. En revanche, Hiagbé et Doumbouya, respectivement à la création et à la conclusion du but de samedi dernier à Muret (1-1), connaissaient leur première titularisation de la saison au sein du traditionnel 4-2-3-1 bergeracois.

Un Cocc séduisant

Pour un résultat immédiat : Doumbouya était à la passe pour un tir en taclant de Hiagbé (0-2, 59e). Et ce dernier réalisait ensuite un débordement plein de panache, avant de centrer pour Berkak, auteur d'une reprise limpide (1-3, 78e).

En début de match, Dibassy avait récupéré la balle à 25 mètres, avant de slalomer dans la défense locale jusqu'à tromper Dorbec d'un plat du pied (0-1, 10e). Trois buts donc, mais aussi des occasions par Bory (21e, non cadré), Charanton (45e, pas assez fort) et Hiagbé (61e, repoussé par Dorbec). Et des frayeurs ! Car Coulounieix-Chamiers, en s'appuyant sur un jeu court, a réussi à gommer l'essentiel des trois divisions séparant les deux formations.

Notamment lors des vingt premières minutes, où Bayle était tout proche de profiter d'une passe pas suffisamment appuyée de Soufiani pour Venail (8e) ou sur un centre à ras de terre de Bastid (12e). Des frappes cadrées de Lebon (56e) et Négrier (68e) obligeaient Venail à s'employer et même à recevoir une béquille, créant un flottement dans le camp bergeracois.

Et alors que le Cocc était passé en 3-5-2, Bayle, oublié sur le côté gauche, entrait dans la surface pour réduire l'écart (1-2, 72e). Juste après le but de Berkak, Négrier reprenait d'une demi-volée un centre et relançait le suspense avec ce troisième but en huit minutes (2-3, 80e). Les Bergeracois mettaient alors le pied sur le ballon.

À part une passe en retrait un peu courte de Soufiani (88e), ils géraient les dernières minutes sans tomber dans le piège tendu par un Cocc qui sort de la Coupe de France la tête haute.

Coupe de France · Bergerac · Coulounieix-Chamiers

.

 

Article_Seniors_ B.Article Seniors Ap

Finale coupe Dordogne U11 MAI 2010

 

FloTonypFloTonypFlorent Négrier et Tony à la lutte pour le ballon !!   Photo DL  du 03/09/2010                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                         

 

DL 02/03/2011

.

TOURISME EN DORDOGNE

FACEBOOK COCC